UUMA

LEHMA

BIOGRAPHIE

De part sa double culture – française de sa mère et camerounaise de son père – Lehma a baigné tant dans la musique afro que la musique européenne. Mais c’est la poésie d’artistes du RNB, tel que Corneille et Singuila, qui lui a donné le goût de l’écriture.

Très vite attirée par la musique étant jeune. Elle s’est d’abord intéressée aux percussions. Elle pratique la batterie, le xylophone, et suit des cours de solfège. Très admirative des sonorités afro (Koffi Olomidé, Josey, Charlotte Dipanda et Fally Ipupa), elle a choisi cette voie pendant un temps. Chanter pour elle c’est se dévoiler, et son manque d’assurance à l’époque l’a conduit à performer en tant que musicienne dans un premier temps.

Inspirée par la culture américaine et des artistes comme Beyoncé, Usher,  Alicia Keys, Mary J Blige ou encore Lauryn Hill, Lehma a travaillé son oreille musicale, sa voix et a commencé à prendre de plus en plus d’assurance en chantant.

Ses influences actuelles se tournent vers Aya Nakamura, Tayc, mais surtout Burna Boy. Admirative des artistes qui proposent une certaine originalité, elle a envie d’apporter sa touche personnelle à la musique française. Au delà de vouloir écouter une musique particulière, elle veut la créer et la partager avec son public.

Lehma a décroché sa première signature au sein du label UUMA. Son premier album est en préparation. Ce projet se veut personnel, dans lequel elle s’intéresse à la femme de 2020. Elle y aborde tant l’amour et l’attirance, que la trahison et la déception.

Elle aime pouvoir passer d’un sujet à un autre comme elle aime jouer avec son image. A l’instar de Rihanna, qui peut être glamour, très street, voire sexy, Lehma accorde une importance à son image. Son style vestimentaire, sa prestance se doivent d’aller en conformité avec son univers.

Dans l’attente de la sortie de ce premier projet, Lehma nous donne un avant goût de l’ampleur de son talent avec la sortie prochaine de son premier single « Solo ».

pour la découvrir

Cover Tayc – Promis Juré